Pole juridique - Quality Control Engineering
QCE est un cabinet spécialisé en management de la qualité et l'audit au Maroc - Afrique - Casablanca - Ouagadougou

Pole juridique

La vision exprime la vocation centrale de l’organisme, il s’agit de la finalité prioritaire vers la satisfaction totale des clients,mais elle peut combiner vocation valeurs, missions, ambitions, objectifs futurs désirés, règles du jeu dans la perspective du progrès visé et chemin pour y parvenir.

Ainsi les composantes de la vision sont basées sur 3 éléments fondamentaux à savoir :

  • Les valeurs : ce sont des croyances majeurs telles que respect d’autrui, intégrité éthique, satisfaction des clients et l’actionnariat.
  • Mission : c’est le profond de nos efforts contribuer par l’action de l’organisme du progrès de toutes sortes des besons.
  • Futur désiré : c’est créer ensemble et rapidement le futur que l’on veut.
  • Donc notre stratégie réagit vers :

La définition des orientations

Clarification des missions

Mobilisation et mise en œuvre d’une politique de communication interne.

Gestion des changements et des évolutions

Il est présent dans quasiment tous les référentiels et ceci aussi bien au niveau de la Qualité, de l’Environnement, de la Sécurité et de l’Énergie. L’Audit Qualité Interne est un élément clé dans le pilotage et la surveillance d’un Système de Management.

Dans ce sens on doit adopter un mode de gestion opérationnel basée sur la formalisation souple de méthodes et procédure de travail.

  • Mise en place d’un management participatif.
  • Définition d’un système d’évaluation de nos activités et des compétences reconnues par les acteurs concernés.
  • Développement de compétences techniques et relationnelles par les formations.

Afin de relever les défis, il est nécessaire de mettre en place 4 styles associés à un objectif qui indique à quoi sert les comportements tel que

  • Le style directif --> c’est-à-dire structurer-dicter
  • Le style persuasif --> mobiliser- convaincre
  • Le style participatif --> associer – faire participer
  • Le style délégatif --> responsabiliser – déléguer
  • Tout ça traduira une bonne gouvernance qui assurerait un élément crucial de gestion c’est la motivation ( l’engagement et l’empathie)En outre, il est impératif de mettre en évidence un instrument vital c’est l’évaluation des performances qui permet effectivement de :
    • Mieux comprendre le travail et mieux connaitre ceux qui le réalisent.
    • D’améliorer les méthodes et de trouver des nouvelles idées.
    • D’avoir un feed-back, des signes deconnaissances mutuelles.
    • Corriger les performances, pour augmenter la productivité et la qualité.
    • D’éviter des mauvaises surprises.

    Il apparait clairement que la définition des fonctions est « étroitement liée à la structure et à la dynamique de l’organisme en général.

Conciliation

La pratique de la conciliation et de la médiation a été enrichie par le cumul des bonnes pratiques d’une expérience et d’un savoir à faire transmis pour une bonne part selon une tradition orale, gagnant en efficacité à être  codifier pour devenir une source d’inspiration et un support de formation pour les générations des intéressés.

C’est ainsi que pour atteindre un résultat satisfaisant au matière de conciliation il faudrait optimiser le travail en amont « étude de cas, documentation du suivi du climat social dans les entreprises, reporting social efficace… car le professionnalisme et l’expertise dans l’approche et la gestion des conflits collectifs se cultivent en termes de savoir-faire et de savoir-être.

  • Les qualités du conciliateur

Le conciliateur doit avoir des qualités personnelles concernant les attitudes et les qualités requises que chacun possède plus au moins, il s’agit :

  1. L’indépendance et l’impartialité
  2. Le dévouement : être physiquement et psychologiquement prêt à affronter les situations conflictuelles, avoir une attitude positive, êtredisponible durant le processus de conciliation.
  3. Les qualifications professionnelles :
  • Une base de connaissance du monde du travail et du système de gestion des relations professionnelles.
  • La maitrise des aspects pratiques du système rationnel des relations professionnelles.
  • La connaissance du système de la négociation collective des comportements, des protagonistes des enjeux, des types de conflits, du droit de grève.
  • Connaissance du climat social de l’entreprise.

Les techniques de la conciliation :

Pour mettre au partie de conclure un accord, le conciliateur se fixe des objectifs à chaque étape de son action, il sert de tous ou certains principes suivant qui vont le guider dans l’établissement d’un compromis :

Ces principes sont :

  • Rétablir la confiance
  • Observer et comprendre
  • Cerner les enjeux et faire ressortir les intérêts
  • Dynamiser le processus pour éviter le blocage.
  • Ne pas divulguer les secrets professionnels
  • Responsabiliser les parties
  • Inciter les parties à la recherche d’une solution gagnant-gagnant.

La technique de la conciliation est donc l’art de la résolution des conflits du travail qui s’acquiert grâce à la formation et à l’expérience.

Il doit avoir aussi les techniques d’animation et de communication.

Les bases de nos formations

La formation au préalable constitue un outil crucial pour le progrès des           compétences ainsi le développement socio-économique des sociétés, dans ce cadre notre stratégie est focalisée sur des objectifs exprimés par les participants et nos clients qui leurs permet de :

  • S’adapter aux mutations techniques et aux changements réglementaires.
  • Élargir Leur champ de connaissances pour faciliter leurs perspectives d’évaluation.
  • Développer les compétences collectives afin de renforcer la performance globale des équipes et de structures.

Par ailleurs, notre plan de formation en matière juridique est basé sur les thèmes suivants :

  • Droit social
  • Droit commercial
  • Droit administratif
  • Droit international
  • Droit foncier
  • Code des obligations des contrats.

Donc notre objectif doit être fini préalablement au déroulement de l’action mis en œuvre via le programme qui doit être adéquat aux attentes des clients assurés par des moyens pédagogiques techniques et d’encadrement articulant sur une approche participative et ouverte.

Notre équipe propose des pistes de réflexion d’analyse des impacts socio-économiques des investissements en matière de formation dans le but de garantir le développement des compétences individuelles et collectives, permettant de répondre aux besoins stratégiques de l’organisme d’une part, et garantir l’employabilité des formés.

Notre mission

Offrir des formations adaptées aux besoins de nos clients. Dans un cadre professionnel visant essentiellement à améliorer les compétences professionnelles des individus, la promotion des relations professionnelles, aussi le développement des besoins des entreprises

Prendre un café ensemble ?

Cabinet de Conseil, Ingénierie, Audit, Formation, Étude Technique et Juridique